Soirée mortelle pour Halloween

Un 2e match… sanglant! Sur la lancée d’un 1er match réussi face à la Libjdo de Bourgoin Jallieu, la confrontation face aux Guily de Lyon au Centre Culturel de Fontlozier (Valence) a tout de suite fait des étincelles. Et elle n’a jamais baissé de régime.

Des visiteurs surmotivés

Les Guily sont des valeurs sûres de l’impro en Rhône Alpes, ils n’ont pas déçu. Avec deux nouvelles jouteuses verbales dans leur équipe, ils ont proposé des prestations de haut niveau. Mention spéciale au pilote anglais fou de thé, à Dracula en vacances trop ensoleillées en Egypte, et au juge d’instruction dépassé par son accusé.

Les Guily de Lyon, en plein hymne.

Les Guily de Lyon, en plein hymne.

Givrés, oui, mais pas frileux

En face, les Givrés ont fait preuve d’une belle répartie. Appuyés pour la première fois en match par leur mascotte (qui se cherche toujours un nom), ils ont multiplié les situations les plus folles : l’enterrement scabreux d’un nouveau-né, le stage d’un apprenti dépeceur, ou le chat du bourreau…

Daniel, en fâcheuse posture, dans les mains de Nicolas

Daniel, en fâcheuse posture, dans les mains de Nicolas

Pas de doute, c’était bien Halloween pour le coach Romain et sa troupe : Nathalie, Alexandra, Jérôme, Daniel, Nicolas et Laurent U. Au final, après un chassé-croisé haletant, les Guily s’imposent 12-11 devant 140 spectateurs, salle comble pour la 2e fois de l’année.

Les Givrés en action

Les Givrés en action

Les étoilés du match:

François (meilleur joueur) et Alexandre (meilleure construction) des Guily encadrent Jérôme (meilleur personnage)

François (meilleur joueur) et Alexandre (meilleure construction) des Guily encadrent Jérôme (meilleur personnage)

Prochain rendez-vous avec les Givrés : vendredi 7 novembre pour les Masters d’Automne au Comedy Palace de Valence. Et prochain match à domicile le 6 décembre face aux Impropotames de Haute-Savoie. Pensez déjà à réserver si vous ne voulez pas vous retrouver le bec dans la glace!

La mascotte, toujours pas baptisée

La mascotte, toujours pas baptisée