Novembre, un Match où les idées fusent !

match5nov16

Quelle soirée, ce samedi 5 Novembre 2016 au Centre Culturel de Fontlozier de Valence. Une soirée de folie comme les Givrés savent en faire. Ce soir là devant une salle pleine, les Givrés allaient se « mesurer » au Zidéfuz venus de Colmar. Même s’ils ont un public fidèle, le bouche à oreille fonctionne à merveille sur Valence et ses environs, et, aux spectateurs avertis, s’ajoutent régulièrement de nouvelles « recrues » venus partager un moment de rigolade. C’est donc naturellement et un peu dirigé, que les deux MC de la soirée (comprenez : Maîtres de Cérémonie ) se sont livrés à une explication sur ce qu’était le spectacle d’improvisation théâtrale. Nathalie, maîtresse de cérémonie, habillée pour la circonstance en sorcière, nous pouvons même dire en jolie sorcière et José-Marie, lui en tenue de hockeyeur, ont souhaité la bienvenue aux amis et nouveaux amis des Givrés et en ont profité pour rappeler ou expliquer les codes du spectacle d’improvisation théâtrale. Il fallait aussi compter sur l’étoileur de la soirée qui ce soir là était Thierry ROUDIL, professionnel du spectacle, comédien de « One Man Show » et découvreur de talents dans son cabaret « L’Appart’ Café » à Bourg les Valence. Enfin, le moment venu les joueurs des deux équipes ont été invités à rentrer dans « l’arène » afin de faire leur échauffement réglementaire et obligatoire. Un échauffement conclu par une course : un sprint au ralenti  qui a dû battre le record de « lenteur » et de victimes tant la rage d’être le vainqueur a fait faire à chacun et chacune de vilains gestes qui ont fait valser quelques dents, bleuir quelques yeux et arracher quelques mèches de cheveux. Tout cela sous le regard du public qui loin d’être médusé était plié en deux, et qui plus est, de rire s’il vous plait. Puis est arrivé le moment solennelle de recevoir le staff arbitral, le staff que l’on aime détester, qui, la tête haute traverse la salle sous les huées. L’arbitre Alexandra, était accompagnée par deux gardes du corps, Sébastien et Nicolas qui pour la circonstance avaient échangé leurs  costumes sombres de gardes rapprochés contre celui à rayures de co-arbitres. Il n’en reste pas moins qu’avec courage ils ont été le barrage nécessaire contre les projectiles (des peluches) qui fusaient de parts et d’autres vers l’arbitre. Félicitations pour leur bravoure !

Comme il est de coutume les hymnes des deux équipes ont été entonnées dans un silence subjectif. Enfin le match après maintes vérifications de l’arbitre pouvait débuter. S’en est alors suivies des situations les plus « abracadabrantesques » qu’il soit. Ainsi nous avons pu voir comment « avoir de la chance », ou encore comment « avoir les boules » de mille et une manières. De même, nous avons pu observer comment l’article d’un journal des plus sérieux, lu par Mme l’arbitre à un joueur, article qui relate la malheureuse aventure de 33 personnes qui sont restées bloquées dans un téléphérique (qui, en principe ne peut en transporter que 4) va se transformer. Cette histoire sera d’abord expliquée sous forme de mime à un premier joueur, qui était isolé, et lui même à son tour devra l’expliquer à un joueur suivant qui à son tour la mimera etc. Voilà comment une histoire qui n’est déjà pas courante va devenir une banale aventure de ballade en fusée qui s’est envolée avec son spationaute parmi les astres, entourée de martiens.
Que penser de ce film d’action où armes, cascades, cadavres, s’entrecroisent en vue de trouver la dernière chance.
Deux heures de spectacles ne peuvent pas se résumer en quelques lignes, mais à en juger par les rires, les applaudissements, et la participation du public, il est à parier que les prochains spectacles à venir feront encore salle comble. Pour information, le prochain se déroulera le 3 Décembre 2016 à la nouvelle  MPT  (Maison Pour Tous), rue Pêcherie à Valence. Il est donc conseillé de réserver au plus tôt. Pendant toutes ces aventures vécues en direct, Thierry ROUDIL, qui avait la lourde tâche « d’étoiler » le meilleur personnage par une étoile de bronze, le meilleur constructeur par une étoile d’argent et par une étoile d’or le meilleur joueur, a trouvé sa fonction difficile tant chaque joueur et joueuse a apporté la touche qui a fait que le spectacle a été de qualité, mais une mission est une mission même si elle n’est pas facile. Dans l’ordre, il faut donc féliciter Jérôme des Givrés : étoile de bronze, Claire et Nicolas des Givrés tous deux ex æquo : étoiles d’argent et Nadir des Zidéfuz : étoile d’or. Bravo aux étoilé(e)s !

match5nov16_etoiles

Merci aux Givrés et aux Zidéfuz pour toute cette énergie de bonne humeur et de bon humour généreusement offerte au public.

match5nov16_people

Avant que tout le monde ne s’en aille , les Givrés ne pouvaient pas ne pas avoir une pensée pour Nathalie Groubet qui nous a quitté dernièrement. Elle faisait partie de l’équipe du Théâtre de la Ville de Valence et a été une aide bienveillante au coté des Givrés pour leur 10 ans. Les Givrés font part de leur tristesse à sa famille et à l’équipe du théâtre de la Ville de Valence.