Match entre les Givrés et la LIPAIX: Saturday Night Fever

Samedi soir, Verena, Magali, Pauline, Robin et Pierre, tous membres de la Ligue d’Impro d’Aix, sont venus fouler la patinoire des Givrés, face à un public chaleureux et disposé à ouvrir de grandes oreilles pour un voyage fantasmagorique dans des histoires réalistes ou abracabantesques, avec des personnages au caractère bien trempé, et des dialogues d’anthologie.

DSC_0022

L’échauffement…

Les Givrés, composés de Jérôme, Anelise, David, Milena et Thomas, et les Aixois se sont retrouvés comme 2 vieux amis et ont refait le monde ensemble…

On aura parlé de droit du travail avec une auto-entrepreneuse sollicitée pour éliminer la femme d’ un mari épuisé par elle. Puis, on aura parlé de vacances dans un bed and breakfast, tenu par un homme crapuleux aidé par un complice imitateur de loup… un pauvre parisien sorti de son petit T6 se laissera prendre !

On aura chanté sur le thème inépuisable des relations hommes-femmes : « les filles, elles veulent tout savoir et poser plein de question, ça montre bien qu’elles n’ont rien compris aux garçons »…. La conclusion, c’est « sois un homme, fuis ! ».

On continuera sur le même thème avec un vaudeville, rondement mené et respectant tous les codes du genre : une femme trompée, une amie traitresse, un mari très volage, un majordome épuisé par ses maitres, sur un fond d’accoutumance aux olives vertes…mais tel est pris qui croyait prendre !

DSC_0094

Un majordome qui donne un peu trop de sa personne…

S’en est suivie une peau de chagrin mémorable (une même scène est jouée plusieurs fois avec une durée de plus en plus courte). Imaginez-vous essayer de commander un café-cannelle à une serveuse effrayante, dans une brasserie dans laquelle des clients attendent leur commande depuis plusieurs années. Passe une serveuse fantôme, qui passe des commandes imaginaires laissant le cuisinier perplexe et la serveuse officielle folle de rage.

On restera ensuite dans un monde aussi absurde mais bien plus cynique, dans une impro expérimentale dans laquelle chaque improvisateur arrive sur scène avec une émotion imposée… Dans le métro, un directeur hilare rencontre un employé avec la boule au ventre et lui lance : « tiens, on va parler de votre licenciement »… A l’arrêt suivant, monte un DRH plus que froid, puis un terroriste paranoïaque. Un arrêt technique empêchera une femme dépressive de se jeter sur la voie…

Une nouvelle impro comparée (chaque équipe traite le thème à tour de rôle) ayant pour thème « Contrôleur du ciel », nous emmènera avec les Givrés chez St Pierre et Satan se disputant un nouveau client, et avec La LIPAIX, dans un vol difficilement mené par un commandant tournant au whisky, essayant de gérer une psychologue envahissante, une hôtesse dépassée et des toilettes bouchées…

DSC_0076

« Votre whisky, mon commandant »

Puis, on assistera dans un doublage américain (les voix des improvisateurs sont faites par d’autres improvisateurs cachés) à une scène de rupture entre 2 agriculteurs, l’homme reprochant à sa femme d’être plus poilue que leur âne, et la femme tentant de partir avec au moins 5 poules et quelques lapins pour se faire un manteau…

Samedi soir, les Givrés et La LIPAIX, auront invité Napoléon, Marie Curie, des chercheurs d’or, des amoureux sur un banc public, un tyran et son esclave…Le match se finira à égalité pour le plaisir du public qui repart avec des histoires plein la tête…

Des membres de la troupe des Potes au Feu ont remis les étoiles. Thomas des Givrés a reçu l’étoile du meilleur personnage, Magali de la LIPAIX, celle du meilleur constructeur. L’étoile de la meilleure joueuse revient à Pauline, qui nous laisse en tête des personnages incroyables…

Toutes les photos de la soirée sont ici !

DSC_0124

Les étoilés de la soirée : Thomas, Pauline et Magali

DSC_0107

Le signe de ralliement de l’année des Givrés pour les 10 ans des Givrés!

DSC_0111

Les équipes avec le staff arbitral

Prochain match le samedi 5 décembre au Centre Culturel et Sportif de Fontlozier…au plaisir de vous y voir !