Les Suisses, comme des coucous

Le samedi 2 mars, afin de remplacer les Troubadours du Chaos, nous avons fait venir, de Suisse, cinq joueurs. Ils ont formé, le temps d’une soirée : La Team Genève.

Au menu il y avait du côté genevois: Olenka, Aldaric, Mickael, Yann & Ian.

Et côté Givrés, il y avait : Laurent, Lisa, Claire, Alex, Daniel & Quentin, pour sa première scène avec ses lacets oranges flambants neufs !

Le match était présenté par Fanny et arbitré avec une rigueur digne d’un horloger suisse par Jérome et ses deux assistants: Coline et Nico.

Après un briefing complet et quelques adaptations culturelles…

Quelques variations de langage, mais on s’y retrouve

… les équipes ont fait une impro libre à faire tourner de l’œil un architecte. Les helvètes ont ensuite enquêté sur une firme fabriquant des graines génétiquement modifiées dans Cash Investigation. Ça s’est tragiquement terminé sur une immonde poussée de pustules sur un téléspectateur qui consommait des chips issue de cette fameuse firme…

Pour le plaisir de nos oreilles, les Givrés nous ont chanté leur tentative d’évasion d’une prison dans Trois tunnels. Les suisses sont quant à eux partis explorer une pyramide truffées de pièges mortels… bien qu’ils n’étaient même pas archéologues et qu’ils avait une soirée jeux prévue le lendemain !

Les improvisateurs se sont servis des objets prêtés par le public dans Le plis. On ne pourra que difficilement oublier le selfie-stick, qui, dans les mains médicales de Daniel, est devenu un objet tout à fait différent… un colosco-stick !

On notera des idées innovantes pour l’écologie avec les chaussures en peaux d’enfants dans Chaussures écologiques !

Retour en enfance avec Gilet ou Carton. La Team Genève est partie dans l’univers coloré et parfois étrange de La Linea d’Osvaldo Cavandoli. Alors que les Givrés nous ont emmenés sur la planète Gibi des Shadoks de Jacques Rouxel.

À nouveau sur terre, dans les Jardins amoureux nous avons eu la chance d’y voir Depardieu, Dalida, De Funès et bien d’autres encore dans leur meilleur rôle…

Un peu de mythologie nordique avec l’aventure de Thor qui en suivant une prophétie est partit massacrer les habitants de “l’île des suisses” dans Le château maléfique de Thouroude. Et finalement, nous avons eu l’histoire du Gentil Marshmallow qui malgré sa gentillesse finira embroché par la tête (suite au choix du public quelque peu cruel, ce soir là…).

Au final, la victoire est revenue à la Team Genève avec beaucoup de fautes sifflées du côté des Givrés.

L’étoileuse a décerné l’étoile de bronze (meilleur personnage) à Ian, l’étoile d’argent (meilleur constructeur) à Yann et l’étoile d’or à Alex !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

-->