Le cabaret tournant des Givrés

Samedi 25 mars, les Givrés et leurs invités les Ain’Provisibles de Belley se sont essayés à un nouveau format pour l’atelier réfré-givré : le cabaret improvisé tournant. Le principe était le suivant : le maître de cérémonie (MC) cadrait 9 improvisateurs, 5 Givrés et 4 Ain’provisibles, autour de sujets proposés par le public. Pour chaque scène, un improvisateur intervenait auprès du DJ pour pimenter le jeu pendant que les autres improvisateurs jouaient sur scène.

Sam, MC, avec les deux troupes réunies pour une « tournante »

Don Quichotte à Space Moutain

La première partie fut très dynamique, grâce aux thèmes donnés par le public hauts en couleurs : « cacahuète party », « les bébés font la loi », « cocktail », « poupée de porcelaine dans un film d’horreur », « et quand il pète il troue son slip » ou encore « la grande migration des vers de terre ».

Oui, assurément, le traumatisme du dentiste est grand chez l’improvisateur

Les spectateurs ont alors pu voir une visite chez un dentiste psychopathe qui a mal tourné, ou encore une grand-mère qui gagne au loto et veut tuer sa sœur pour garder toute la cagnotte pour elle. Cette première mi-temps s’est terminée sur un superbe « téléphone arabe », où Don Quichotte qui apprenait à danser avec Michael Jackson en se faisant taper par les oreilles de Mickey à SpaceMountain s’est finalement transformé en chevalier équilibriste qui croise des joueurs de carte et un conducteur de tractopelle qui aime sa barbe et ses longs cheveux !

Christel, Mme Bleu, s’offrait un baptême du feu ce soir là avec les Givrés

Luminou et Luminette

« Luminou et Luminette sont dans une impro… »

En deuxième partie, beaucoup d’histoires de couples ont été jouées, avec un Roméo et Juliette aux rôles inversés, une femme (Luminouminounette) qui passe son 5ème anniversaire de mariage avec le frère de son mari (Luminouminounou), et une déclaration d’amour tardive d’un collègue de boulot à sa collègue qu’il connaît depuis 15 ans, et qui vont finalement mourir ensemble dans un incendie dans leur bureau ! Cette deuxième et dernière partie s’est terminée sur une exagérée avec de jolis personnages : un fournisseur de pamplemousse sans pépin, des prostituées comptables et un Mélenchon qui se fait prendre pour un inspecteur de police !

On est bien, dans le format cabaret : à l’aise, décontracté !

 

Toutes les photos ici !

Prochain match (le dernier de la saison !) ce samedi 1er avril à Valence, face aux Machins Pro de Gap : à ne pas rater ! Et rendez-vous le 29 Avril pour le prochain atelier réfré-givré, tout en musique !