La CGT remporte le catch interne 2016!

5 semaines de lutte syndicale intense, et à la fin, c’est la Confédération Générale de la Tétine qui ratatine les baratineurs givrés. Retour sur une (lutte) finale explosive.

Le catch interne, c'est la jeunesse qui prend le pouvoir!

Le catch interne, c’est la jeunesse qui prend le pouvoir!

1ere demi finale : CGT (Rémy et Anaïs) / Nostal’zheimer (Amadou et José Marie)

La pâte à crêpe, en pleine fermentation

La pâte à crêpe, en pleine fermentation

Avec la CGT, le plaisir, c’est tout de suite. Dès la 1ere « 1001 façon… » de prendre du bon temps, Anaïs jouit plus fort et plus vite que les autres. Premier point pour la CGT, qui enchaine avec une crêpes party de toute beauté. C’est bien connu, « la première est toujours ratée » selon Rémy. Et pourtant, les Nostal’zheimer voient filer la chandeleur sous leur nez : pas assez vifs, nos deux retraités.

En revanche, la culture est bien l’apanage de nos ainés : Amadou et José remportent le combat de la « réforme orthographique », d’un « je croive qu’un jour, je quittera la mine » de toute beauté. Emile Zola se retourne dans sa tombe, et le Bescherelle le rejoint. Tout comme Céline Dion, que tout le monde attend en vain sur une « fin de phrase » qui ramène les Nostal’zheimer à égalité. C’est finalement la jeunesse éternelle de Peter Pan qui envoie la CGT au pays imaginaire de la finale.

2e demi finale : Escarbots (Sébastien et Priscilia) / Multives (Marie Lise et Claire)

Le catch interne, ce sont aussi des chorégraphies audacieuses...

Le catch interne, ce sont aussi des chorégraphies audacieuses…

Génération télé en ouverture de cette seconde demi-finale : pendant que Séb et Claire expliquent aux enfants comment parler anglais sur Gulli, Marie Lise et Priscilia s’activent sur BFM TV. 1er point pour nos sportives des Multives, mais ne jamais sous-estimer l’Escarbot lancé à pleine vitesse. Il revient sur les Multives avec un Seb plus digne qu’un sphinx dans le rôle de la Tour Sombre.

Claire parvient à clouer le bec à Priscilia sur une partie de pétanque mode « Exagération » (normal, c’est le sport national marseillais). Mais revoilà Séb, dans la peau d' »Y, le dernier homme ». Il finit par trouver son Z, avant que les Escarbots ne raflent la mise sur une cacophonique Comédie Musicale où Opéra, Bollywood, Polka et Rap ne suffiront pas pour comprendre quelque chose à l’histoire. La conclusion, elle, est limpide : les gastéropodes grillent les Multives sur la ligne et filent en finale.

Finale 2016 : CGT (Rémy et Anaïs) / Escarbots (Sébastien et Priscilia)

Deux mentons proéminents se cachent dans cette scène

Deux mentons proéminents se cachent dans cette scène

Inspirés par le match de la veille, nos finalistes voyagent dans le temps, et les chasseurs de caribou préhistoriques finissent sur la table d’opération d’un chirurgien cyborg du futur. La CGT remporte l’adhésion des premiers militants. L’ABCDaire de Priscilia et Rémy ne parvient pas à les départager, alors place au procès : à ma gauche, Anaïs, qui soutient mordicus que les rayures du zèbre sont noires sur fond blanc, Sébastien affirme l’inverse et convainc les jurés.

Le diabolique Livre sans Nom fait perdre le fil aux Escarbots, qui se reprennent dans une « Contact Physique » digne d’un Temps X, Igor et Grichka Bogdanov en prime. Le dernier Cadavre, lui, n’avait rien d’Exquis. Un dernier gloubi boulga qui confirme la victoire de la Confédération Générale de la Tétine!

Le syndicalisme n’est pas mort, la révolution Givrée est en route!

Un grand bravo aux 12 duos qui se sont donnés sans compter durant ces 5 semaines, mention spéciale aux nouveaux Givrés qui vont assurer la relève avec brio, c’est une certitude!

La CGT, grand vainqueur du Catch Interne 2016!

La CGT, grand vainqueur du Catch Interne 2016!

Merci enfin au Team Catch Interne, Laure, Claire, Agnès et Tanguy, pour leur travail sans faille. Rendez-vous l’an prochain, pour de nouveaux catchs, et de nouveaux Givrés! Peut-être vous!

Toutes les photos de la finale ici

Catch 2016