Ambiance Givrée à la nouvelle MPT ‌!

match-3-dec

Pour leur dernier match de 2016, les Givrés ont accueilli les Lyonnais de la Guily dans une nouvelle salle : la Maison Pour Tous du Centre Ville. Les spectateurs ont su trouver le chemin puisque la salle était remplie cette fois encore.
Après un rappel des règles par notre MC Romain et un entrainement réglementaire très culturel (les amateurs de sculpture auront apprécié la victoire de Samothrace…) place au jeu !

match-3-dec-3

La première mi-temps démarre sur les chapeaux de roue, on passe de la semaine de la mode, au cabinet d’un dentiste, on se bat pour avoir la fève et on découvre qu’une coiffeuse inexpérimenté à refilé le tétanos à tout le monde : la solution passera par un remède… de cheval bien entendu !

 

Les deux équipes nous donnent ensuite leur interprétation du thème « Baie dangereuse » : chez les Guilys les fruits pourrissent inexorablement et finiront à la poubelle et les Givrés nous offrent l’arrivée d’un bateau pirate observée par deux frères trouillards.

match-3-dec-1

Lion et Chien devant la Tour Eiffel

Mais c’est de chez La Fontaine que nous viendra une des plus belles impros de la soirée « Le lion et le chien à la Tour Effeil » : le lion vient conquérir Paris et marche sur les plates bandes de du chien qui règne sur sa cour de pigeons et de rats. Malin, le chien met au défi le roi de la jungle d’escalader la tour Effeil car notre lion à le vertige. Il lui faudra l’aide de Wako le vautour des steppes pour obtenir la reddition du chien, mais le cabot ne se laissera pas faire.
Après un passage par l’Alsace et sa choucroute et par l’an 2675, quand il ne restera plus que des femmes dans l’espèce humaine, l’arbitre siffle la fin de la mi-temps.

 

La seconde mi-temps démarre par une série de fusillades ou l’on apprend que quand ta couche est sale, si maman n’est pas là, eh bien tu reste dans la m**** ; qu’il fait parfois très très chaud sur scène et qu’il vaut mieux éviter d’envoyer son enfant faire son stage de 3ème chez le vétérinaire.
Puis la vie réelle s’invite sur scène quand les Givrés décident de juger Thomas, capitaine de la Guily et Givré jusqu’à l’an dernier. Forcément il est coupable de trahison ! Mais il ne l’emportera pas au paradis car sa cotisation à Lyon va augmenter.
Sur une belle impro comparée chantée les Givrés s’aperçoivent qu’ils n’étaient pas aussi seuls qu’ils le pensaient dans des moments gênants et les Guilys rendent un bel hommage rap à l’orthographe : si tu veux pécho une gazelle, oublie pas tes voyelles ! Bernard Pivot n’aurait pas fait mieux !

Pour terminer la mi-temps le public passera par le complot d’une famille autour de Quentin l’orphelin, par un pressing douteux qui sert à de couverture aux crimes d’un mafieux et finira avec la croisade du sieur de la Trouchuche et de son serviteur à Jérusalem.

match-3-dec-2Cette soirée de rires s’achève sur une victoire de la Guily et notre étoileur du jour récompense José Marie des Givrés avec l’étoile du meilleur constructeur, Thomas des Guily remporte l’étoile du meilleur personnage et Daniel des Givrés est sacré meilleur improvisateur de la soirée. Bravo à eux !

 

A l’an prochain pour de nouvelles aventures Givrées !