RETOUR SUR LE TRIPTYQUE AU COMEDY PALACE!

La scène du Comedy Palace a tremblé ce Vendredi 19 Janvier. Ce n’était pas UNE troupe d’improvisation qui a fait son show mais bien TROIS ! En effet nos chers GIVRES ont accueilli leurs comparses des IMPRO’VERGNE et de la LATIAG de Grenoble pour un Tryptique déjanté.

« Maiiis … qu’est-ce dont qu’un trip’ti-queuh ?! » En bref et sans image : Un tryptique consiste simplement en 3 Histoires improvisées, jouées consécutivement et totalement différentes les unes des autres. 3 équipes guidées par 3 Maîtres du Temps (1 par équipe) improvisent une histoire sur un thème choisi par le public en début de partie. Chaque équipe joue alors à tour de rôle des scènes de leur histoire auxquelles ils mettent fin avec un coup de cloche, laissant ainsi la place à l’équipe suivante qui poursuivra sa propre histoire et ainsi de suite. Chaque histoire, bout à bout, devant durer 30 minutes chacune.

Les équipes ont été mélangées avec soin par Sam, notre Maître de Cérémonie, et les 3 thèmes décidés par le Public furent : Un Western, Une Médiévale et Un Vaudeville.

Les spectateurs ont alors vu prendre vie sur scène :

– Un Western Fumant : Dans un bar lointain du Wild West les cuves sont à secs. La Tension monte. Tandis que Rosita rêve d’un conte de fée au bras de John, sous les bons conseils de Bernadette sa plus fidèle amie, les choses s’enveniment. Le Gérant du Bar, victime d’un putsch politique de la part de ses comparses, perd son tablier et son Bar. Fou de Rage, il enlève alors Rosita qui va finalement se retrouver seule survivante de la fusillade qui éclatera à la suite de sa libération. Debout entre les corps encore fumants de ses amis, ennemis et amants, la moralité de cette tragédie nous frappe alors comme un dernier coup de fusil à pompe : Tout vient à point pour qui sait attendre derrière une chaise.

– Une Médiévale épique : Le jeune Hugo, orphelin, pensait ses jours voués à la forge dans laquelle on l’avait placé comme apprenti. Mais un beau jour, la vérité lui tombe dessus comme l’enclume sur laquelle il avait l’habitude de frapper son fer : Il est le fils de feu le Grand Roi du Royaume ! Ce qui signifie donc qu’il est le premier prétendant légitime au Trône ! Sauf que son Oncle Balthazar, l’actuel Roi qui pensait le rejeton mort à la naissance (comme il en avait donné l’ordre), apprend également la nouvelle par son sous-fifre. La prophétie était donc scellée : Ils devaient se retrouver et s’affronter. Chacun aidé par des proches pour mener cette quête à bien (Le jeune Hugo se vit offrir par l’elfe des forêts une épée ainsi qu’une bougie et le Roi B. se fit administrer une puissante potion magique par la terrible sorcière), le destin les mit finalement l’un face à l’autre. La lutte fût rude mais Hugo renversa avec brio son Oncle, le Roi Balthazar. Ce dernier mort, les oiseaux rechantèrent dans le royaume, les gardent purent vivre (leur population ayant drastiquement diminuée sous le règne du Tyran) et la Paix et l’Amour furent proclamés par le jeune Hugo devenu Roi.

– Un Vaudeville à rebondissements : Une banale dispute autour de l’achat d’un énième chapeau fait éclater au grand jour la situation financière d’un couple : L’argent de la dote n’est plus, le mari ayant tout investi dans une affaire de Tapis. Les comptes sont vides et cerise sur le gâteau : les « samedis soirs » du couple ne sont plus satisfaisants pour sa femme qui part dans les bras de son amant. Les deux s’abandonnent alors l’un à l’autre lors d’une torride nuit d’amour mais, au matin, le pot aux roses est découvert par le mari. D’abord malmené, l’amant décide de s’allier au mari afin de ne pas perdre sa chère et tendre. Le boss du mari qui tentait de lescroquer est alors dénoncé et embarqué par la Police. Chantilly sur la cerise du gâteau : Les affaires de Tapis font succès et le couple voit alors ses compte se re-remplir et la femme retourner avec son mari. Les trois finirent par vivre en harmonie dans la joie et la bonne humeur.

A la suite de ces 3 histoires, le public a alors élu notre Médiévale comme étant son histoire préférée et ainsi clôturer cette folle soirée d’improvisation.

Pour toujours plus de spectacle et d’Improvisation, nous vous donnons rendez-vous le Samedi 24 Février 2018 au Théâtre de la Ville pour un Concept 100% Givrés : L’Assass’ Impro.   Réservez vite !

 

-->